Recette de kéfir à l'orange aux cranberries et à la cannelle

Recette de kéfir aux oranges, cranberries et cannelle

16 octobre 2019A GOOD COOKING DAY

Pour la reprise du blog je vous propose un article sur une boisson peu connue mais qui existe pourtant depuis longtemps : le kéfir. Cela fait quelques années que j’en entends parler régulièrement, dans les groupes Facebook principalement. J’ai décidé de franchir le pas et de tester cette boisson à partir du moment où, privée de sucre (et donc de jus de fruits et d’alcool) j’ai cherché une alternative à l’eau gazeuse que je consomme habituellement à l’apéro.

Le kéfir c’est quoi ?

Le kéfir est une boisson fermentée, obtenue à partir de micro-organismes de type levures et bactéries. Ces organismes consomment le sucre qu’on leur fournit et le transforment en fructose. Ce processus permet de créer une boisson pleine de probiotiques, excellente pour la santé car elle aurait la possibilité de rééquilibrer la flore intestinale. La boisson obtenue est légèrement pétillante et trouble, et sent un peu la levure.

Le kéfir prêt à être filtré et un verre de kéfir filtré

Les grains de kéfir, servant à produire cette boisson, ont un aspect de petits cristaux blanchâtres légèrement translucides et souples. On les trouve en général auprès d’un particulier qui en fait don. Un peu comme du levain ou la masse-mère du gâteau des carmélites de Séville, on alimente des organismes vivants que l’on fait croître et dont on fait don ensuite, quand la quantité obtenue dépasse les besoins du foyer.

Il existe deux sortes de kéfir : le kéfir d’eau (ou de fruits) – celui que j’ai et qui permet de faire ce typer de boisson – et le kéfir de lait qui permet de fermenter du lait (ses grains sont blancs, avec un aspect de chou-fleur).

Grains de kéfir

Quels sont les bienfaits ?

Le kéfir est connu pour rééquilibrer la flore intestinale et booster le système immunitaire.

Pour ma part, j’ai constaté qu’après une période d’adaptation (maux de tête, mal de ventre et état grippal la première semaine), je n’ai plus mal au ventre (ce qui est pourtant assez fréquent chez moi). Il est plus plat aussi, et je résiste mieux aux maladies. En exemple mes collègues et moi avons attrapé un virus, il ne m’a mise KO que deux jours.

Est-ce que c’est bon ?

Moi, j’aime beaucoup. Après, je pense qu’il faut tester. Certains vont adorer, d’autres détester. La boisson est légèrement pétillante, l’arôme de fruits côtoie celui de la levure. Il y a plein de possibilités de recettes, je vous en propose une de mes préférées. J’ai aussi tenté citron vert/gingembre, orange/figues, citron vert/figues. Tout m’a plu.

Est-ce que c’est sucré ?

Comme je vous l’ai brièvement expliqué, j’essaie de faire attention à ne plus consommer de sucre ajouté. D’après mes recherches dans le kéfir il reste souvent un peu de sucre, non digéré par les grains de kéfir. D’ailleurs si elle ne fermente pas assez la boisson est encore sucrée au goût. Je la fais alors fermenter plus longuement, jusqu’à ce que le goût sucré ai disparu et que l’aspect légèrement pétillant soit bien présent. A ce moment-là le taux de sucre présent est vraiment faible.

Dans tous les cas, comme le sucre restant est du fructose, il est plus facilement géré par l’organisme et ne déclenche pas de décharge d’insuline grâce à son IG bas, ce qui est plutôt positif !

Quelques conseils

Le kéfir étant composé d’organismes vivants, il y a des précautions d’usage. Il faut veiller à bien se laver les mains et à utiliser des récipients et ustensiles propres et secs.

Lors de la fermentation il faut aller vérifier régulièrement l’aspect du kéfir (1 à 2 fois par jour c’est suffisant). Regardez si les grains se multiplient, si le liquide est trouble mais sans pellicule blanche sur le dessus. Si elle s’est formée c’est que les grains de kéfir n’ont plus de quoi s’alimenter et qu’ils sont en train de décliner. Votre boisson ne sera peut-être pas consommable (vous constaterez une odeur forte et désagréable, au goût ça sera amer). En général, la fabrication d’une boisson chez moi prend 24h (puis 24h de seconde fermentation), car il fait assez chaud. S’il fait plus froid vous devrez sans doute monter jusqu’à 36 voire 48h.

Voilà je pense avoir dit l’essentiel sur cette boisson ancienne ! N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions ou suggestions et si aussi vous avez du kéfir à partager avec d’autres lecteurs !

Kéfir aux oranges, cranberries et cannelle

Recipe by A GOOD COOKING DAY
Servings

4

servings
Prep time

5

minutes

Ingrédients

  • 1,5 l d’eau de source ou d’eau filtrée

  • 4 CS bombées de kéfir

  • 1 orange non traitée

  • 1 bâton de cannelle

  • 50 gr de sucre en poudre

  • 1 poignée de cranberries séchées

Instructions

  • Rincez les grains de kéfir et les égouttez-les dans une passoire en plastique.
  • Dans un grand bocal en verre de 2l déposez les 4 CS de kéfir. Gardez les grains excédentaires au frigo dans un pot en verre fermé et rempli d’eau sucrée. L’eau est à changer toutes les semaines environ.
  • Rajoutez le sucre et mélangez délicatement avec une cuillère en bois ou en plastique.
  • Ajoutez deux-trois rondelles d’orange, les cranberries et le bâton de cannelle. Recouvrez-d’eau de source ou filtrée.
  • Mettez un linge fin type mousseline sur le bocal et mettez-le à l’abri de la lumière pour 24h.
  • Au bout de 24h, vérifiez si les cranberries sont remontées à la surface. Regardez si les grains de kéfir ont grossi et se sont multipliés. Si oui, sentez la préparation. Elle sent les fruits et une légère odeur de levure ? C’est parfait.
  • Filtrez la préparation avec une passoire en plastique. Récupérez les grains de kéfir, rincez-les et conservez-les au frigo avec ceux que vous aviez en trop. Jetez les fruits.
  • Mettez la préparation dans une bouteille en verre qui ferme bien et laissez reposer encore 24h.
  • La boisson sera devenue légèrement pétillante elle est maintenant à conserver au frais et à consommer dans les deux-trois jours.

Notes

  • Attention, prévoyez des ustensiles en plastique, en verre ou en bois pour manipuler et conserver les grains de kéfir (de même pour la boisson en tant que telle), ils n’aiment pas trop le métal !
  • Il y a un temps de repos de 48h à prévoir pour cette recette.

Laisser un commentaire

Précédent Suivant
%d blogueurs aiment cette page :